L'histoire du badminton

 

Le Badminton, une belle histoire...

Au 5ème siècle avant J-C, les chinois jouaient un jeu au nom de « Ti Jian Zi » qui consistait à se renvoyer un volant avec les pieds.

Au 17ème siècle, les enfants passaient leur temps en jouant à un jeu de raquette que l’on a nommé le « jeu de volant » sur le continent européen.

Si les Français furent parmi les premiers à pratiquer le jeu du volant, il revient aux Britanniques l’honneur d’avoir inventé le badminton, inspiré du « Poona », un jeu de raquette indien joué avec une balle légère faite de duvet.

Le  jeu fut baptisé « Badminton » du nom de la propriété du duc de Beaufort dans le Gloucestershire.

La famille du duc revendique l’invention du jeu survenue en 1873 lorsque, surpris par l’orage, le duc et ses invités sont contraints de continuer leur partie de volant à l’intérieur du château. Ce sont donc deux officiers anglais de retour des Indes, Dolby et Hart, qui proposèrent de remplacer la balle du « Poona » par un bouchon de champagne dans lequel ils piquèrent des plumes. Le volant était né. Ils contribuèrent jusqu’en 1880 à répandre le Badminton dans les stations balnéaires de la côte sud de l’Angleterre, à Folkestone, Southampton puis à Bath.
Le jeu de volant
Le badminton en 1875

Le plus ancien club de Badminton est le Badminton Club de Bath.

Les premières règles ont été publiées en 1876 par le Colonel Dolby, l’un des pères spirituels de ce sport et président de la première Fédération de badminton, fondée par lui en 1893.


La Fédération Internationale fut créée en 1934 avec 148 membres et introduite en France au début du 20ème siècle. Elle regroupe actuellement plus de cent pays membres.

Ce qui conduit le Comité Olympique à inscrire le badminton aux Jeux de Barcelone depuis 1992, après avoir été en démonstration aux Jeux de Séoul. Il comporte cinq épreuves, simples et doubles dames, simples et doubles hommes.
L’épreuve mixte a été inscrite au programme des Jeux Olympiques en 1996. C’est l’une des douze épreuves des Jeux réunissant des hommes et des femmes.

La Fédération Française de Badminton fut créée bien plus tard, en 1979.

Aujourd'hui, le Badminton est un sport très pratiqué dans les pays européens et asiatiques comme l’Angleterre, la Suède, le Danemark, l’Indonésie, la chine et le Japon. Plus de 130 pays adhèrent à la Fédération Internationale de Badminton (INF).

Ce sport se pratique en salle, il cumule autant d’atouts ludiques qu’économiques en raison de sa rapidité d’apprentissage des gestes élémentaires, à tous les âges et à tous les sexes. Il nécessite peu de place, peu d’argent, peu de matériel. Qui plus est, il développe chez les pratiquants une panoplie de qualités : l’adresse, la vivacité, les capacités athlétiques, l’intelligence tactique et la solidité mentale.

Des études scientifiques menées par le Département d’Education Physique de l’Université de Baylor  présentent  le Badminton comme l’une des meilleures disciplines sportives en termes de mise en forme.

En compétition, le badminton requiert de l’explosivité : vitesse et détente, de bons réflexes et une bonne coordination.
Un joueur de badminton peut courir plus d’un kilomètre et demi au cours d’un seul match. Lors d’un match type de 45 minutes, il réalise plus de 300 virages à 90° ou plus. Le joueur peut frapper des centaines de fois le volant avec sa raquette à une vitesse deux fois supérieure à la vitesse maximale atteinte lors d’un match de tennis de haute compétition.

Sources : internet
Au badminton, l'élégance est de mise
Un sport mixte